dimanche 2 avril 2017

Nathalie Delay : Retrait



Le retrait quand il n’est pas réactivité, ni fuite 
Mais qu’il s’impose comme l’unique possibilité 
Est un appel qu’il faut suivre sans négociations 
Pour se donner sans distractions à ce qui s’offre.

Ce retrait là n’est pas un refus du monde 
Mais un temps de repos, de silence 
Au cœur du monde 
Sans attentes ni projets.
Dans la grotte obscure, la lumière explose
Se laisser mourir mille fois à son contact fatal 
Puis laisser naître une parole, une action,
Fraîche, sans appartenance.